Fin de saison sous chapiteau : on arrête tout.

Fin de saison sous chapiteau : on arrête tout.

« On arrête tout, on réfléchit. (et c’est pas triste)»
Cette citation, tirée de l’An 01, bande dessinée de Gébé auquel Un Pas De Côté doit également son nom, prend tout son sens.
Triste, on l’est quand même un peu. Fatigués, surtout, après 1 an et demi de travail dans l’incertitude, l’adaptation au jour le jour, les annulations, reprogrammation, re-annulation, re-reprogrammation et le stress et les tensions induits…
Un an et demi pendant lequel nous nous sommes acharné à maintenir du lien, des activités, des possibilités de rencontres, de discussions, des chouettes événements qui nous ont fait du bien et à vous aussi on espère.
Alors aujourd’hui, on arrête tout… ou presque.
Il n’y aura pas de spectacles et concerts sous le chapiteau en septembre. On plie, on remballe… (les ateliers enfants reprennent bien)
Si nous sommes tristes et fatigués, nous sommes aussi inquiets et en colère. L’arrivée du pass sanitaire est l’événement de trop. Nous ne souhaitons pas l’appliquer pour plusieurs raisons :
-le chapiteau est un espace d’accueil inconditionnel (jusqu’au prix libre de la plupart des spectacles), en exclure de fait une partie de la population ne correspond pas à notre projet associatif et notre vision de l’accès à la culture.
-contrôler n’est pas notre métier, pas plus que ce n’est le rôle des bénévoles. Et cela nous interroge une société ou les citoyens se contrôlent les uns les autres. Nous ne souhaitons pas avoir accès à des données de santé du public.
-Nous ne souhaitons pas participer à la numérisation du monde et la création d’un monde sans contact. La centralisation des données et la fuite en avant numérique via les QR code nous inquiète.
-Nous refusons également de subir les tensions créer par des décisions qui ne nous appartiennent pas.
Alors nous préférons ne pas faire que de renier nos idées et même si nous en sommes profondément désolés pour les artistes, techniciens, bénévoles, partenaires, fournisseurs… et pour le public.
Nous précisons que cette question du pass se dissocie de la question vaccinale.
Si à Un Pas De Côté, à l’image de la société, les membres ont des avis très divergeant sur la question, le refus de l’application du pass a été unanime pour les raisons précitées. Refus qui entraîne, de fait, ces annulations.
…Et on réfléchit…
Les 7,8 et 9 octobre, nous reprogrammons la Grande Cogitation, pour repenser l’association dans ce monde changeant. On vous donne les détails bientôt. Étonnamment, elle ne nécessitera pas de pass puisque c’est une réunion associative,
Il sera juste interdit d’y chanter, déclamer des poèmes, présenter une pièce, faire de la musique, créer, rire, danser, jouer…
« Le pass sanitaire n’est pas exigé pour les réunions associatives, dans la mesure où l’occupation de la salle ne constitue pas une activité culturelle, sportive, ludique ou festive »
D’ici là on a besoin de vous.
On démonte donc le chapiteau et on a pas mal de chose à ranger. Le démontage aura lieu les 13, 14 et 15 septembre, et même d’ici là, les coups de mains sont les bienvenus même pour une heure ou 2.
Si ce n’est pas le plus enthousiasmant de démonter dans ces conditions, nous serons contents de vous voir, c’est aussi l’occasion de maintenir du lien et l’énergie de l’association qui a tenue bon jusqu’ici.
N’hésitez pas à nous faire signe. info@unpasdecote.asso.fr 02 41 55 48 66
Les commentaires sont clos.